ARCHE FERROUILLE

TENTATIVE DE REPEUPLEMENT DE L’ARCHE PAR LA TECHNIQUE ARCIMBOLDO-GEPPETISTE

Ce bestiaire, composé à ce jour de plus de cent cinquante animaux, est mis en situation dans chaque lieu d’exposition où il est présenté. Bien que les pièces, de poids et de tailles variables (de -300 g à +300 kg) fonctionnent chacune de façon autonome, elles n’en forment pas moins un tout et c’est cet ensemble ainsi constitué que je veux montrer.

L’effet d’accumulation, la diversité des pièces, leurs interactions, créent un univers, un tout supérieur à la simple somme de chaque élément. C’est pourquoi les pièces présentées dans l’Arche ne sont pas en vente, la dispersion des œuvres étant contraire à mon projet initial, celui-ci n’en est que plus louable.* Cependant, parallèlement à l’Arche, je réalise d’autres sculptures que je vends et, parfois, des œuvres sur commande.

La modestie du matériau employé, encore porteur d’histoire (ferrailles agricoles, rebuts métalliques industriels et domestiques), sa fausse immuabilité (rouille), la perte de sa fonction initiale et son détournement, le déclenchement d’associations d’idées qu’il suscite, la métamorphose de ces résidus inutiles en un tout cohérent, sont autant de choix qui orientent mon travail.
Pierre Boutteau

*Les modalités de location de l’Archeferrouille sont disponibles sur demande.
pierreboutteau@wanadoo.fr


PROCHAINE EXPOSITION




DERNIÈRE EXPOSITION